Solutions pour financer l’achat d’un véhicule


Tout le monde rêve de s’approprier un véhicule, que celle-ci soit neuve ou d’occasion. Mais cela représente parfois une somme importante. C’est pour cela que certains se tournent vers des solutions de financement qui facilitent l’acquisition de l’engin. D’ailleurs, on distingue de nombreux moyens pour obtenir le fonds nécessaire. Le prêt bancaire et le prêt hypothécaire en font partie.

En quoi consiste le prêt bancaire ?

Si l’on n’a pas l’argent nécessaire pour acquérir une voiture, le crédit bancaire est une alternative à envisager.  Il est à noter qu’en 2017 seulement, près d’un quart des foyers français ont contracté ce genre de crédit. Grâce à cette technique, l’intéressé peut financer toute une partie du véhicule. Dans ce domaine, deux options sont disponibles. La première est l’octroi d’un prêt véhicule. Cette offre est dédiée uniquement à l’achat de l’auto. La seconde est le prêt classique. Il s’agit d’un fond obtenu auprès d’une institution financière. Le particulier est libre de dépenser la somme comme il le veut. Toutefois, il est soumis à des conditions d’emprunt très strictes.

Mais, quel que soit le choix de l’intéressé, il doit réfléchir deux fois avant de se lancer. Il devra analyser minutieusement ses capacités financières. En d’autres termes, il déterminera sa capacité d’emprunt.

Contracter un prêt hypothécaire

Ces dernières années, pour réaliser des projets très variés, le prêt hypothécaire privé a le vent en poupe. On y a généralement recours pour l’achat d’un véhicule, pour le financement des études d’un enfant ou encore pour rétablir une situation financière précaire. Le prêt hypothécaire a le même principe qu’un crédit classique. La grande différence entre ces deux techniques réside dans le fait que pour un système d’hypothèque, le prêt est garanti par un bien immobilier du particulier. Cela peut être une résidence principale ou secondaire, ou encore des locaux commerciaux. Cela veut dire que toutes personnes détenant un bien immobilier peuvent contracter un prêt hypothécaire. Le prêt obtenu dépend de la valeur du bien mis en garantie. Il faut ajouter qu’il présente un taux d’intérêt peu élevé. Toutefois, il faut garder en tête que si les remboursements ne sont pas réguliers, le patrimoine peut être saisi par l’institution financière. Pour mener à bien l’octroi d’un prêt hypothécaire, il est toujours sage de travailler avec un courtier hypothécaire spécialisé dans ce domaine. Monsieur Erick Brunet est conseillé aux particuliers résidant à Montréal, Laval, Longueuil, Rive Nord et Rive Sud.

Share Button

Leave a comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.