Comment négocier un prêt immobilier ?


Normalement, si votre immobilier est en gage chez un prêteur financier, vous ne devrez plus passer à la négociation. En tout cas, la banque ne vous épargnera pas là-dessus parce qu’elle est très stricte et méticuleuse au respect du contrat. Mais vous pouvez faire cette négociation au prêt d’une entreprise hypothécaire privé.

Que proposent les entreprises hypothécaires privé ?

Face la situation de crise que chacun de nous traverse, la banque est dans l’impossibilité de vous octroyer une deuxième hypothèque privée qui va vous permettre de ne pas dormir dans la rue. Votre situation est très claire et c’est pour cela que vous appelez au secours à la société Multi-Prêts Hypothèques qui serait capable de vous sauver de ce problème de prêt hypothécaire quand j’ai été refusé par ma banque. De cette lettre sur une prévention sur avis de 60 jours, une fois que vous ne vous manifestez pas pour une négociation de prêts. La société privée va vous proposer la visite de Mr Erick Brunet un courtier hypothécaire en prêt privé qui va discuter avec vous et avec votre banquier. Le but est de lancer la procédure de rétablissement de crédit et de vous offrir un nouveau point de départ. À condition bien évidemment que vous situez dans la région de Montréal, de Laval, de Longueuil, du West Island de Rive sud et de la Rive nord du Canada.

Les garanties à discuter avec le prêteur

Le prêteur hypothécaire privé vous offre une possibilité de mettre sur la table trois possibilités de garantie contre la somme que vous allez prêter. La première est bien évidemment l’hypothèque, cet acte est garanti par votre notaire comme une sorte de sureté au remboursement de votre crédit contre la valeur de votre bien. La banque peut saisir votre bien quand vous ne payez pas. La situation est plutôt logique, mais il y a tout de même un cas où la personne est dans l’impossibilité de payer à cause d’un accident par exemple. Si vous avez travaillé avec une société de prêt hypothèque privée, votre cas sera considéré comme une situation d’hypothèque pour mauvais crédit. Vous pouvez donc recadrer votre demande de prêt et cette fois sur votre immobilier.

Pour la seconde garantie, vous pouvez opter pour le IPPD ou l’Inscription de Privilèges aux Prêteurs de Données. C’est exactement le même système que l’hypothèque, si jamais vous êtes en retard de payement ou en défaut de payement, la banque a le droit de saisir et de vendre votre bien. La différence de l’IPPD et l’hypothèque est la garantie couvrante. En hypothèque les travaux d’aménagement, les autres projets sont à ses garanties, mais l’IPPD a une garantie très limitée.

Enfin, la solution de cautionnement, qui est des garanties de fond commun afin de financer le projet. Votre rôle est de verser une caution mensuellement.

Share Button

Leave a comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.