Comment obtenir un prêt hypothécaire après une proposition de consommateur ?


Les statistiques démontrent d’une manière claire que les Québécois s’endettent de plus en plus et n’arrivent pas à rembourser leurs dettes. En 2017, le nombre des propositions de consommateur a atteint 19,023. Pour la même année, 22,647 citoyens québécois ont fait l’objet d’une procédure de faillite. Ce nombre reste très élevé en comparaison avec le nombre de faillites déclarées à l’Ontario (15,336). Si vous faites partie des personnes ayant entamé une procédure de proposition de consommateur, sachez qu’il est possible d’obtenir un prêt hypothécaire même avec une mauvaise cote de crédit !

 

La proposition de consommateur : quel impact sur votre cote de crédit ?

La proposition de consommateur est une procédure encadrée par la loi qui vous permet de trouver un arrangement avec vos créanciers et d’éviter la faillite. Bien qu’elle offre de nombreux avantages, elle a également quelques inconvénients. Et sans aucun doute, elle a des conséquences négatives sur votre dossier de crédit ! En effet, durant le processus de proposition de consommateur, vous obtiendrez généralement la note R7 qui reste enregistrée à votre dossier de crédit pendant une durée de 3 ans. Le pire c’est de recevoir la note R9 qui est la plus mauvaise cote de crédit.

Après une proposition de consommateur, il est difficile d’emprunter auprès des banques

Comme la proposition de consommateur impacte négativement votre cote de crédit, vous avez peu de chances d’obtenir un prêt hypothécaire auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Généralement, les institutions financières consultent votre dossier de crédit pour étudier votre demande et évaluer votre solvabilité. Elle juge tout demandeur de prêt ayant une mauvaise cote de crédit de non solvable et refuse donc de lui prêter l’argent.

Comment faire alors pour obtenir un prêt hypothécaire après une proposition de consommateur ?

Étant donné qu’il est difficile d’obtenir un prêt bancaire après une proposition de consommateur, l’option la plus pratique reste le financement alternatif. Vous devez donc trouver un prêteur hypothécaire privé afin d’obtenir un prêt hypothèque privée. Bien que les prêteurs privés sont généralement plus flexibles en comparaison avec les banques, ils ont tout de même certaines exigences :

  • Des revenus stables et vérifiables.
  • Un ratio dettes/ Revenu (taux d’endettement) bas.
  • Des justificatifs prouvant que vous payez régulièrement votre proposition de consommateur ou que vous avez effectué le paiement total de vos dettes.

Le courtier hypothécaire : votre allié pour affronter tous les problèmes de financement !

Érick Brunet, votre Courtier hypothécaire en prêt privé vous aide à surmonter les difficultés de financement que vous pouvez rencontrer éventuellement après une proposition de consommateur. N’hésitez donc pas à le contacter si vous résidez dans les villes suivantes : Montréal, Laval, Longueuil, Rive Sud, Rive Nord, et West Island.

Share Button

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.